1 septembre 2018,
 Off

Conseil de finance auto

Connaître ses finances pour mieux acheter sa voiture d’occasion ou acheter une auto neuve

La première étape est de savoir le potentiel réel financier que vous avez et celui que vous désirez mettre sur une voiture usagée. Car c’est pas parce finance auto usagéequ’on a 400$/mois qu’on doit tout le mettre. Rares sont les gens qui ont l’argent comptant déjà en poche pour cet achat donc l’étape inclut souvent la contraction d’un prêt. Il est important de faire ses devoirs et d’imaginer l’ensemble du portrait incluant les frais autours de la voiture aussi (assurances, immatriculation, entretien, etc..)

Stratégie importante en négociation

IMPORTANT: Quand on magasine une voiture usagée ou tout autre véhicule d’occasion, vous ne devez jamais dire le montant que vous voulez mettre ou que vous pouvez payer. Ce n’est pas l’affaire du vendeur et cela pourrait l’influencer à votre désavantage. Laissez venir à vous des propositions et simulez un calme exemplaire tout en négociant car tout est négociable dans ce domaine. C’est ça la finance auto.

Le fameux “montant par mois”

Si vous êtes dans un concessionnaire de voitures usagées ou neuves, faites toujours vos calculs afin de savoir à la fois les montant par mois ainsi que les montants totaux afin d’être sûr que l’offre est bonne autant à court qu’à long terme. J’ai entendu beaucoup d’offres alléchantes par mois qui résultaient en une prolongation du prêt de deux ans!! Donc un montant total plus élevé que jamais.

Les dépenses liées à l’achat ou la location d’auto neuve ou usagée

Peu importe quel genre de véhicule vous avez, il est certain que vous êtes confrontés à des dépenses directes liées à votre bien mobilier. En voici une liste partielle, les dépenses administratives et les dépenses du quotidien:

  • Immatriculation

    – Attention aux surcharges si vous avez une grosse cylindrée de plus de 4,0 litres.

  • Permis de conduire

    – Bien essentiel pour avoir le droit de conduire mais il faut le mettre dans son budget quand même.

  • Taxes et frais
    • Si vous achetez une voiture neuve ou usagée, il faut savoir que vous aurez des taxes à payer (les deux si c’est un commerçant). Par exemple, cela représente 3000$ sur un véhicule de 20,000$. De plus, surtout dans les voitures neuves, il y a d’autres frais qui peuvent s’y rattacher comme les frais de livraison et de préparation. C’est à considérer dans le prix.
  • Assurancesassurance auto usagée
    • Chaque véhicule d’occasion ou même neuf représente des frais d’assurances différents propres à lui en fonction des risques actuariels. C’est à vérifier avant d’être rendu trop loin.
  • Coût de financement
    • Dans la très grande majorité des cas, les gens ont besoin de financement. Il est donc impératif de faire certains calculs car ce petit point banal peut nous mettre dans le pétrin.
    • Les frais d’intérêts représentent toujours un montant important même pour les prêts de 3 ou 4 ans. Imaginez l’impact maintenant sur les nouveaux prêts à la mode de 72 ou 84 et même 96 mois.
    • Votre voiture vous coûtera nettement plus chère que le spécial vu dans la vitrine.
    • Cela est même rendu un fléau et les gens s’endettent sans trop s’en rendre compte. Ensuite, les gens ont tellement besoin de voiture qu’il se tourne vers les prêt encore plus néfaste, c’est-à-dire les fameux prêt deuxième-troisième chance au crédit.
  • Inspection et certificationinspection voiture occasion
    • Lors de l’achat de voiture usagée nous avons souvent à prévoir l’inspection. L’inspection est très souhaitable mais coûte tout de même quelque chose.
    • Pour les véhicules d’occasion, il n’est pas rare de voir des inspection avant achat dépasser 130$ + taxes.
    • Si votre auto usagée que vous convoitez arrive de l’Ontario ou a été gravement accidenté ou a été remisé pendant plus de douze mois, il se peut que vous ayez à la faire vérifier et certifier par la SAAQ afin de pouvoir l’immatriculer. C’est un pensez-y bien puisque la SAAQ peut exiger plusieurs modifications avant de vous permettre de rouler et ce, sans aucune place à négociation, ils ont le gros bout du bâton.
Pensez aussi aux frais d’utilisation au quotidien de votre voiture d’occasion ou neuve:
  • Essence ou électricitéachat voiture électrique ou hybride
    • Les voitures usagées ou neuves consomment toutes. Que ce soit le gaz ou l’hydro, nous ne vous en sortez pas. Il est très sage de simuler les dépenses de ce type en fonction de votre kilométrage pour avoir une idée du total pour votre budget automobile.
    • Ça semble facile mais plusieurs vendent leur voiture usagée car ils regrettent leur achat en voyant les montants à la pompe. S’ils avaient fait quelques calculs, cela ne serait sans doute pas arrivé.
  • Entretien et réparationsentretien réparation véhicule usagé
    • Que ce soit une voiture neuve ou un véhicule usagée, tous ont besoin d’entretien et de réparations. On peut penser à l’auto neuve qui demande déjà des pneus d’hiver dès la première automne.
    • En tant que propriétaire de véhicule d’occasion (oui, votre voiture neuve est déjà d’occasion à la sortie du concessionnaire), vous avez le devoir d’entretenir votre voiture et bonne nouvelle, 95% des points sont parfaitement prévisibles.
    • Un budget peut donc être fait pour éviter les crises de bacon dans la salle d’attente d’un garage car vous aurez déjà de sérieux doute sur les dépenses à venir.
  • Pneuspneus auto usagée
    • L’une des dépenses récurrentes presque qu’égale dans le neuf ou dans l’usagée, ce sont les pneus. Nous avons toujours besoin de pneus et cela s’avère important et … dispendieux. Ils doivent aussi être prévus et remplacer quand le moment est venu. Il s’agit tout de même de la sécurité de tous.
  • Coûts de stationnement et, parfois, de péagestationnement frais auto
    • Ce point vise surtout les gens de la ville. Quand on a une voiture dans une ville, on peut être contraint de payer des frais pour se garer. Cela peut être lors de déplacements ponctuels ou quotidiennement pour le travail.
    • De plus, certaines villes peuvent vous forcer à emprunter un pont par exemple qui fonctionnerait au péage. Tout ceci doit être considéré afin d’être en maîtrise de son portefeuille.

Tous ces points peuvent représenter de 30 à 60% du coût mensuel de votre véhicule! Il ne faut pas faire l’autruche et se mettre au calcul avant.
Quand on fait tout cet exercice avant de sortir magasiner. On ne se fait pas prendre par la première promotion du journal, on est conscient des impacts de nos décisions.

Connaître la finance auto est la première étape pour ensuite acquérir sa voiture. Bonne chance.

Autres liens intéressants sur les finances automobile

Comments are closed.

418-627-0058 ou prise de rendez-vous en ligneCliquez ici