7 juillet 2017,
 0

$uis-je obligé d’aller chez le concessionnaire? – Tous les mythes de l’entretien automobile

L’entretien automobile selon AIA CANADA, l’association commerciale nationale représentant l’industrie du marché secondaire de l’automobile du Canada…
Il existe de nombreuses idées préconçues à propos de l’entretien régulier des véhicules. Les meilleures intentions pourraient même vous conduire à dépenser plus que nécessaire ou compromettre votre sécurité. Vous verrez dans les lignes suivantes comment éviter des dépenses inutiles et la façon de bien entretenir.

Le guide d’entretien de votre voiture, le guide que personne ne lit

Toujours selon des sources fiables, la meilleure façon de vous assurer du fonctionnement sécuritaire et efficace de votre véhicule consiste à guide entretien autoeffectuer l’entretien de votre véhicule. Et ce, selon votre guide du propriétaire qui a été conçu par les ingénieurs de votre véhicule. Le président de l’AIA dit : « Les consommateurs canadiens sont exposés à beaucoup de désinformation au sujet de la fréquence de différents travaux d’entretien »,. Dans le doute, il faut toujours consulter le manuel du véhicule. Ensuite, trouver un mécanicien ou un technicien d’entretien en qui vous avez confiance.

Les garages d’entretien automobile, un marché de concurrence

Vous avez de la chance, ce domaine est relativement bien géré par une concurrence saine qui vous donne accès à un rapport qualité-prix satisfaisant à condition de s’informer. L’industrie de la réparation d’automobiles est un marché très concurrentiel. Les frais d’entretien et les prix des pièces varient. De sorte qu’il vaut souvent la peine de comparer les tarifs avec plus d’un atelier local de réparation d’automobiles. Ou, de demander des recommandations à votre famille et vos amis et même à des sources autres comme CAA Québec. jusqu’à ce que vous trouviez un atelier qui vous convient. Les recommandations au niveau de leur satisfaction et non au niveau technique bien sûr. Les gens de notre famille ou les amis ont tendances à émettre leurs propres diagnostiques mécaniques.

Éviter d’aller chez le concessionnaire sans vérifier ailleurs

concessionnaire automobileEn regardant d’autres possibilités au lieu de vous en tenir à votre concessionnaire, vous pourriez également économiser. Vous travaillez dur pour vos dollars. En effet, d’après l’étude de 2013 de J.D. Power sur l’indice de satisfaction de la clientèle au Canada, les clients dépensent une moyenne de 232 $ par rendez-vous d’entretien dans un atelier du marché secondaire (les garages indépendants comme nous le garage Certi-pro), contre 264 $ par visite d’entretien chez le concessionnaire. Cela ne signifie pas nécessairement que les réparations d’automobile coûtent toujours moins cher au sein du marché secondaire. Il en vaut la peine de se renseigner pour trouver un technicien d’entretien fiable qui conviendra à votre budget.

Nous démystifions ci-après quatre mythes d’entretien courants concernant les véhicules :

Mythe no 1 – Pour maintenir la garantie de mon véhicule, je suis obligé d’aller chez un concessionnaire.

 –Il n’est pas obligatoire de faire effectuer l’entretien de votre auto chez un concessionnaire. Pour que votre garantie reste en vigueur, il faut simplement faire les entretiens adéquats. L’entretien peut être effectué par tout atelier autorisé ou tout technicien en automobile qualifié. Tâchez de lire votre guide d’entretien, tenez un dossier à jour, conservez vos reçus en cas d’un problème de garantie lors d’une réparation future. Dans le fond, vous avez exactement les mêmes responsabilités si vous restez chez votre concessionnaire d’origine.

Mythe no 2 – Les programmes d’entretien des véhicules servent seulement à enrichir les entreprises de services en automobile.

Les ingénieurs de votre voiture ont établi le programme d’entretien. Et non par des techniciens d’entretien ou des patrons de concessionnaires. Entretenir votre voiture selon le programme prévu dans votre manuel du propriétaire est la meilleure façon de maintenir la fiabilité et l’efficacité de votre véhicule. Ainsi, vous préserverez votre investissement, c’est un fait pas une opinion.

Mythe no 3 – Le temps chaud égale moins de soucis pour votre automobile.

Votre véhicule nécessite un entretien régulier 12 mois par année. L’omission de vérifier le système de refroidissement est l’une des principales causes de pannes mécaniques. Le fait de ne pas vérifier si votre véhicule a une fuite de radiateur, des problèmes de raccords de tuyaux ou un manque de liquide de refroidissement peut endommager le moteur ou la transmission et coûter des milliers de dollars qui aurait été éviter par une simple inspection. Faites inspecter votre véhicule régulièrement par un technicien d’entretien qualifié. Fait vécu, je n’ai jamais vu autant de voiture sur le côté le capot levé qu’en Floride.

Mythe no 4 – Si vous avez des problèmes de freins, il suffit de rajouter du liquide de frein pour régler le problème.

La gestion du liquide de frein est différente de celle des autres liquides. Comme celle de l’antigel, l’huile moteur ou l’huile de transmission par exemple. Un niveau bas de liquide de frein est un signe d’usure des freins ou de fuite hydraulique grave, de sorte que rajouter du liquide ne règle pas le problème. Si le niveau du liquide arrive à la marque de niveau bas ou en-dessous, faites immédiatement vérifier le système de freinage. Vous devriez également faire inspecter vos freins lorsque vous permutez vos pneus, soit à tous les 10 000 à 13 000 kilomètres. Outre les problèmes de liquide, les freins nécessitent souvent des nettoyages afin de conserver leur bon fonctionnement, soyez vigilants.

Mythe no 5 – Moins une voiture roule, moins elle a besoin d’entretien.

En fait, une voiture c’est comme un être vivant sur un certain sens. Dès sa naissance, elle a besoin d’un suivi toute sa vie. Beaucoup de pièces sont susceptibles de rouiller ou de saisir advenant un manque d’utilisation. Il n’est pas rare de voir des véhicules de grand-papa et de grand-maman qui n’ont plus d’activité quotidienne à part l’épicerie du coin de la rue avoir des gros problèmes de mécanique.

En fait, les batteries de déchargent, les freins rouilles et pourrissent, l’échappement de l’avant jusqu’au silencieux tombent en ruines même s’il a été refait il y a à peine un an. Et oui, trop de repos n’est pas bon pour une voiture. Ce sont seulement des problèmes différents.

Mythe no 6 – Avec de l’huile synthétique, je peux faire le double de kilométrage qu’avec de l’huile régulière.

La vérité est malheureusement beaucoup plus compliqué que ça. Tout d’abord, il y a plusieurs variantes entre les qualités d’huile synthétique selon les spécifications du produit. Certaines huiles rencontre les normes européennes qui sont beaucoup plus élevées qu’ailleurs. Cela permet à certaines voitures de faire plus de 25000km avant de devoir remplacer l’huile. Dans d’autre cas, les constructeurs demandent l’huile régulière et cette voiture peut accepter l’huile synthétique sans problème.

Mais malheureusement, les ingénieurs  n’ont pas fait de calculs advenant le cas où un client faisant un entretien “supérieur” à celui demandé. Ce faisant, aucune théorie exacte ne peut vous assurer une équation aussi simple que de doubler l’intervalle. Qui sait, peut-être même que le problème serait la capacité du filtre à l’huile qui serait trop saturé pour le double de durée? La meilleure solution est de suivre le guide d’entretien ou d’augmenter la qualité de l’huile sans toucher à l’intervalle d’entretien d’origine.

Mythe no 7 – On peut finir d’user ses pneus d’hiver pendant l’été pour économiser

Il est vrai que les baby-boomers faisaient souvent ce genre d’économie. Mais il y a trente ans, plusieurs modifications dans nos habitudes de vie ont survenues afin d’augmenter le niveau de sécurité sur les routes. Dans ces années là, souvenez-vous que plusieurs personnes se foutaient éperdument de conduire ivre alors qu’aujourd’hui c’est complètement criminel. Il en est de même pour les pneus d’hiver en été. Ce type de pneus n’est pas plus fait pour l’été que les pneus d’été pour l’hiver. Ils n’ont pas les rainures adéquates pour la libération de l’eau et ils n’ont pas non plus la capacité d’endurer les chaleurs de l’été et ils se vulcanisent. En gros, ils accroissent votre distance de freinage ainsi que vos risques d’aquaplanage de façon exponentielle.

Autres liens intéressants sur les finances automobile

Comments are closed.

418-627-0058 ou prise de rendez-vous en ligneCliquez ici