18 février 2020,
 Off

Différence entre l’huile régulière vs synthétique

Il n’y a rien de plus simple à la base mais depuis les deux se sont métamorphosés au point d’être un peu mélangeant.

Quels sont les avantages à une huile synthétique dans un moteur

Les avantages sont nombreux et plus votre moteur est récent, puissant ou de technologie raffinée, plus il est avantageux et même essentiel d’y aller avec la synthétique.

L’huile moteur synthétique est un mélange créé en laboratoire afin d’être « parfait » pour le moteur pour deux choses particulières :

  • La viscosité n’est pas une moyenne des molécules mais bien une viscosité exacte pour chacune des molécules d’huile présentes dans le mélange.
  • Permet d’éviter d’avoir les impuretés naturelles (acidité, cire, etc..) de l’huile minérale qui causant plusieurs problèmes de vieillissement de l’huile et d’encrassement.

huile synthétique

L’huile synthétique procure donc par ses particularités, une capacité à durer longtemps autant en âge qu’en kilométrage. Elle endure aussi un stress mécanique bien supérieur sans diminuer la durée de vie du moteur.

L’huile minérale, traditionnelle ou appelé souvent régulière

Ironiquement, l’huile dite régulière est paradoxalement moins répandue qu’elle était et devient par conséquent moins « régulière ». Mais ne mêlons pas les gens.

huile minérale

Cette huile, malgré l’ajout de certains additifs demeure une huile dite minérale donc fait à partir du pétrole brut.

Procédé de fabrication de l’huile moteur minérale

Le principe est simple, ces huiles sont raffinées et hydrotraitées afin de les extraire du brut du pétrole.

Ensuite, des additifs sont ajoutés pour arriver à un mélange stable, qui permet le déplacement des particules (pour passer au filtre), résister à la haute température sans prendre feu ainsi que d’autres additifs qui peuvent varier d’une marque à l’autre.

Fabrication de l’huile synthétique

Il y a deux types d’huile à moteur synthétique. Il existe une huile fait de minérale à laquelle on ajoute des traitements additionnels et les bases d’huile autres.

L’huile synthétique de type III : L’huile synthétique issue de l’huile minérale est une huile traitée par hydrocraquage et par hydroisomérisation. Ces procédés permettent d’abaisser leur point de solidification à basse température et de les rendre stables face à l’oxydation.

Les manufacturiers du pétrole appellent ces huiles « synthétiques » car ces huiles se rapprochent beaucoup des performances des huiles synthétiques des groupes IV et V, notamment des PAO.

Les vraies huiles synthétiques

Les huiles synthétiques « vraiment » synthétique proviennent de sources autres que le pétrole. Elles sont du groupe IV & V selon les groupes d’huiles moteur.

Groupe IV : Ces huiles sont des polyalphaoléfiniques (PAO). Les PAO sont des huiles de synthèse. Elles ont une bonne résistance aux hautes températures et une fluidité exceptionnelle à très basse température (viscosité efficace multigrade ex : 0W40).

Leur défaut est la faible capacité à maintenir les produits d’oxydation sous forme soluble et leur tendance à durcir et rétrécir les polymères (joints). Ce défaut est corrigé par les additifs adaptés.

Groupe V : Ce groupe contient toutes les huiles qui ne sont pas des PAO et du pétrole. Cela peut être des esters, des silicones, des PAG (polyalkylène glycol), polyolesters, des huiles biologiques.

Les huiles du groupe V sont souvent mélangées au groupe IV car les propriétés de l’un corrigent ceux de l’autre : Leur grande détergence et solvabilité comme les esters qui ont tendance à assouplir les polymères, compensent la tendance des PAO à les durcir.

Ces huiles sont elles aussi de synthèse, donc plus chères à produire que les huiles minérales ou les huiles hydrocraquées.

Comment s’y retrouver dans les huiles moteur

Ne vous inquiétez pas. Outre toute cette théorie, il existe des façons de savoir quoi mettre dans sa voiture.

Il ne s’agit pas d’être chimiste ou de savoir exactement quel pourcentage d’esters mettre ou de tel additif.

En gros, la méthode réelle pour être conforme et d’avoir un moteur qui dure longtemps est celle-ci :

S’assurer d’être conforme avec la norme minimale de l’huile recommandée pour votre voiture.

Voici un exemple :

Imaginons une Jetta SEL 2012 avec un moteur 2.5 litres.

Voici l’huile recommandée selon le fabricant (il y a quelques options) :

  • SAE 5W40 ou SAE 5W30 synthétique.
  • Doit être conforme aux normes VW 502.00 ou VW 504.00
  • Voir bulletin de service # 2012855

Comment faire respecter cette norme d’huile maintenant

Maintenant que vous avez la vraie donnée sur votre huile moteur trouvée sur le web ou dans votre livre d’entretien, vous pouvez maintenant passez à l’étape suivante.

Faire votre changement d’huile vous-même :

Vous avez à acheter l’huile dans un commerce et vous aurez à vous assurer que l’huile soit conforme à ces normes mentionnées ci-haut.

Premièrement, faut trouver de l’huile affichée clairement 100% synthétique sur sa devanture ainsi que la viscosité toujours marquée en gros.

Mais ça ne s’arrête pas là. Dans votre cas, vous devez retourner la bouteille de côté pour vérifier si l’huile entre vos mains détient les homologations pour l’huile VW 502.00 ou 504.00.

Si vous faites affaire dans un garage

À ce moment, vous devez poser des questions sur les huiles utilisées. Le garage doit être suffisamment professionnel pour avoir des informations sur les huiles qui mettent dans les moteurs.

entretien huile moteur garage

Demande de changement d’huile synthétique premium Certi-pro ici

Les garages ne sont pas tous bons et si vous n’êtes pas sur vos gardes, vous pourriez voir votre moteur durement affecté par une qualité d’huile médiocre mise à votre insu.

Dans les garages experts et consciencieux, les huiles sont toujours les bonnes et les filtres à l’huile sont de qualité. Mais attention, vous aurez aussi un prix en conséquence.

Car les huiles de qualité comme celle décrite plus haut ne sont pas des huiles médiocres et elles ont besoin d’un filtre de qualité pour franchir le 15,000 km qu’elle fera dans votre voiture.

Si votre mécanicien reste évasif ou ridiculise l’importance de l’huile synthétique précise dans votre moteur, il est peut-être temps de changer d’endroit.

L’huile synthétique pour diesel

Les moteurs diesel aussi subissent d’énormes changements dans les technologies de lubrification. Les huiles ont aussi changé de grade pour une meilleure fluidité.

Mais il y a aussi des changements liés aux ajouts de systèmes anti-pollution des dernières années. Les ajouts de soupape EGR (recyclage des gaz d’échappement) sont responsables de faire circuler des gaz usés une deuxième fois dans le moteur.

Ce recyclage cause un nouveau problème, notamment à des charges très élevées de particules de carbone, très abrasives.

Pour contrer ce problème et aussi toutes les suies produites naturellement par un moteur diesel, il faut adapter l’huile en y ajoutant des agents dispersants qui permettront au filtre à l’huile de les ramasser.

Quelles sont les intervalles pour l’huile synthétique

Tout dépend des modèles de voiture et du type d’huile employé. Cela peut varier de 8,000 km à 50,000 km en considérant tous les continents.

Comme je disais plus haut, il existe plusieurs types d’huile synthétique ainsi que plusieurs applications moteur. Vous devez alors vous fier aux intervalles recommandés par le manufacturier.

Celles de l’Amérique du nord sont davantage frileuses que l’Europe en terme de longévité de l’huile.

 

Autres liens sur les services mécanique

Comments are closed.

418-627-0058 ou prise de rendez-vous en ligneCliquez ici