28 décembre 2018,
 Off

Et si l’auto avait un sexe?

Je vous pose la question car je la crois bien sérieuse d’un coup. Le sexe est présent dans les pensées de tous les humains mâles ou femelles. Du point de vue physionomique, nous sommes un animal sexué.auto sexy car sexe

Mais quand est-il des objets? A première vue, c’est idiot de leur donner un sexe. Mais en y repensant, c’est logique.
J’aurais pu prendre un autre objet mais quoi de mieux que de prendre l’automobile. Cette auto qui vous transporte jour après jour. Y a-t-il un lien sexuel entre vous et elle aussi petit soit-il? Moi je crois que oui mais attendez avant de chialer. Lisez au moins mes arguments.

Les phéromones de la ferraille

Quoi qu’on en dise, les autos ont beaucoup de sexappeal quand on parle de l’effet qu’elles ont sur les humains. Plusieurs diront que ce sont surtout les hommes mais non. Beaucoup de voitures sont à l’image de leur propriétaire. C’est comme un couple qui se veut l’un à l’autre.

Les gens veulent avoir une voiture qui leur fait de l’effet. Bien sûr, ils n’ont pas le choix de suivre en partie leur budget mais il y a plus. On n’achète pas une voiture comme un matériel brut. Personne n’a de sentiment très évolué en s’achetant du bardeau d’asphalte ou une poche de patates.

Mais en contrepartie, on a tendance à inventer une « âme » ou une personnalité à quelque chose de complexe qui contient plusieurs pièces ou organes comme un humain ou une voiture par exemple. On peut même penser à un film qui a effleuré ce sujet comme « un amour de coccinelle » pour ne citer que celui-là.

Tout cela semble absurde et bien nous sommes tous absurde jusqu’à un certain niveau aux yeux des autres. La vision du sexe est différente d’un individu à l’autre.

Comme dans le film Christine tiré du roman de Stephen King

Cet autre film amplifie la chose à des fins artistiques sur une note d’horreur. Mais tout cela débute par une idée qui émerge d’un comportement humain typique. Celui de s’attacher fortement à de vulgaires objets… dans ce cas-ci une voiture.

Dans ce film, le personnage principal devient amoureux de sa voiture et devient jaloux des autres personnages du film qui voudrait bien s’en approcher. Ça devient maladif et c’est d’ailleurs parce que ça tourne mal que c’est un film… d’horreur.

Le film Christine présente le sexe sous forme d’une énorme attirance envers une voiture qui tourne en jalousie extrême. Pour ce cas particulier, l’auto est hantée et ressent des sentiments pour le personnage principal. Elle est jalouse également tout comme lui.

erotic auto sexe

La puissance des mots, un symbole sexuel

Dans certains cas, il y a des gens qui vont jusqu’à donner un nom à leur voiture. C’est évident que de donner un nom est un symbole fort. Je ne donne pas de nom à un papier de toilette ou bien à une roche. Mais pour certains objets comme l’automobile, c’est quelque chose de possible de faire un lien avec le sexe. Pour en avoir eu comme client au garage, je me dois de vous dire que de travailler sur ce genre de voiture me rend mal-à-l’aise. On a vraiment l’impression d’opérer un enfant dont ses parents sont au-dessus de notre épaule. Ou bien de toucher la copine d’un autre, on a pas l’impression d’être à la bonne place.

On sait très bien que leur voiture représente plus pour eux que pour les gens en général.

L’attachement et le sexe

Lâchons un peu les cas extrêmes. L’attachement pour une voiture a quelque chose de sexuel dans le sens où on veut absolument acheter ou se procurer une voiture qui nous ressemble et qui nous attire par un look, une couleur et des courbes. La voiture doit nous séduire.

Il y a un jeu de sexualité ou de sensualité qui varie d’une personne à l’autre mais bien sûr il y a toujours un fond.

Les couples ne durent pas, les voitures non plus, maudit sexe

Dans la vie d’aujourd’hui, on cherche le coup de foudre, à vivre des sentiments forts. Malheureusement, on se lasse vite et cela fait en sorte que les couples ne tiennent plus. Nous passons d’un coup de foudre à l’autre sans trop s’inquiéter.
Curieusement, la même routine semble de faire dans la gestion de notre « sexualité automobile ». Nous ne sommes pas capables de traverser un passage à vide d’émotions que nous passons directement en mode recherche. C’est alors qu’une nouvelle pitoune (auto de l’année) fait son entrée.

Sexe, drogue et quelque chose qui roll

Les voitures sont aujourd’hui un partenaire de tous les jours. C’est peut-être une des explications. Peut-être que tous mes dires sont inspirés par des habitudes purement américaines.

Ce serait d’une certaine logique. Si tel est le cas, cela voudrait dire que le même phénomène ce serait probablement appliqué dans le passé avant la venue des autos. Par exemple, à un cavalier et sa bête ou à un guerrier et son glaive.

Bref, le sexe est partout

Peut-être que ce n’est pas votre cas et ce serait tant mieux pour votre portefeuille du moins. Les émotions peuvent nous mettre dans de mauvaises postures au niveau financier. Alors un conseil, avant de tomber en amour avec un bout de tôle, allez prendre une douche froide et prendre une marche le temps que ça passe.

Autres liens sur les services mécanique

Comments are closed.

418-627-0058 ou prise de rendez-vous en ligneCliquez ici