13 mai 2018,
 Off

La création de la pollution automobile

Même à l’époque de sa création, l’automobile était déjà connu pour être polluante. Mais c’était le dernier des soucis car elle n’était qu’une quantité risible de toute la pollution présente à l’époque.

Autrefois, d’immenses colonnes de fumée sortaient des usines alimentées au charbon étaient plutôt au centre des préoccupations et le “smog” deviendra par la suite un mot à la mode. Un mot inspiré de “smoke & fog” car les nuages de “smog” étaient comme un brouillard en basse altitude mais constitué de fumée polluante.

Pourquoi encore parler de pollution automobile, la voiture n’a jamais été aussi propre?

Deux éléments majeurs sont à considérer pour répondre rapidement à la question.

Primo, le nombre de voitures à rouler sur les routes dans le monde s’est multiplié des milliers de fois qu’il est difficile de l’imaginer. Dans les premières décennies, elle était réservée à des gens fortunés et ce, seulement en Europe ou en Amérique du nord.

Maintenant, tous les marchés sont présents, dont le moyen-orient, la Chine et l’Inde qui a eux seuls, dépasse le reste du monde entier.

effet de serreSecundo, la voiture a fait des grosses améliorations technologiques au cours des années afin de limiter les émissions sortantes au bout de la pipe pour le maintient de la santé des gens. Mais quant est-il de l’environnement? Depuis déjà un certains temps, des études démontrent que le gaz qu’on croyait complètement bénin, le CO², est maintenant rendu une calamité car nous l’avons rendu ce gaz disproportionnellement trop présent dans l’air que l’on respire.

Ceci cause l’effet de serre. Cette effet produit un réchauffement de la planète sournois car il est que de quelques degrés à peine. Mais l’équilibre de la terre étant réglé précisément, nous sommes en train de participer à l’accélération d’un processus bien prouvé maintenant par tous les scientifiques.

Donc, si je reviens au titre de ce paragraphe, l’auto est propre, on peut respirer directement derrière le tuyau sans maux de tête. Alors quel est le problème?

Alors voici un exemple de pollution automobile

Prenons une Corolla 2018 et une vieille tondeuse. Certains me diront que la vieille tondeuse pollue davantage et qu’elle n’a pas toute cette belle technologie anti-pollution. Qu’elle n’a pas de catalyseur, etc…

C’est vrai, la tondeuse émet des gaz toxiques (monoxyde, NO×, hydrocarbures) non brûlés à l’échappement, en fait beaucoup plus qu’une voiture malgré sa petitesse. Mais elle consomme peu d’essence versus une voiture. Elle crée donc moins de CO².

Pourtant, c’est le côté paradoxal, en terme d’effet de serre et le CO², c’est la Corolla qui est un problème. Comprenez moi bien ici, le problème est la quantité et non la qualité. La qualité du moteur est excellente et le système anti-pollution aussi. Mais le meilleur moteur à essence au monde avec le meilleur système catalytique au monde rejette du CO², c’est normal, c’est le résultat de combustion bien fait.

Exemple: C’est l’action de se servir de sa Corolla pendant 20,000km par année à 8.4L/100km qui donnera 1680 litres d’essence consommés. C’est simple, ces fameux 1680 litres d’essence ont tous et chacun créé un nombre de kg de CO² pour faire la combustion point final.

La quantité consommée est le problème

Le problème est que ce résultat parfaitement normal de dioxyde de carbone et produit en beaucoup plus grande quantité (environ 10 fois plus dans l’exemple ci-dessus) avec la Corolla et il en va de même pour la quantité d’essence consommé.

La règle est simple, malgré toutes les belles inventions du siècle, la base demeure. Plus l’objet à déplacer est lourd, plus le moteur est puissant, plus il va consommer de litres d’essence pour avancer.

Donc, aujourd’hui, nous avons de nouveaux problèmes: la disponibilité des ressources & le réchauffement climatique. Ces deux points sont intimement liés à l’automobile et son utilisation.

Statistiques intéressantes sur la pollution automobile et la production automobile

Le secteur des transports représente 23% des émissions de GES, gaz à effet de serre, soit 7 milliards de tonnes de dioxyde de carbone environ, selon l’OCDE. Les voitures sont responsables de 40% de ces émissions et leur nombre continue d’augmenter : on devrait compter environ 2 milliards de véhicules en 2050.

La Chine est le top en terme d’achat de voitures neuves par année. 25 000 000 voitures vendues par année.

Une voiture roule moins de 3% de son temps de vie et n’a souvent qu’un seul conducteur…On n’y pense pas spontanément mais le covoiturage est relativement facile à envisager aujourd’hui. Conducteurs et passagers peuvent désormais se mettre en relation et minimiser le coût de leurs déplacements.

Exemple d’empreinte écologiqueco2 gaz réchauffement climatique

Toyota Corolla 3520 kg/an de CO²

Hyundai Santa Fe XL 5860 kg/an de CO²

Ford F150 2018 V6 5900 kg/an de CO²

Mitsubishi I-Miev 0 kg/an de CO²

chevrolet volt 640 kg/an de CO²

1000 conseils de voitures usagées

par ici

Comments are closed.

418-627-0058 ou prise de rendez-vous en ligneCliquez ici